Comment acheter, construire, rénover ou transformer un bien immobilier ?

Quel montant puis-je emprunter ? Quelle sera ma mensualité de remboursement et à combien s’élèvera le coût total ? Sur quelle durée et à quel taux ? Combien dois-je apporter de fonds propres ? Quelles seront mes implications fiscales ?

Nous vous aidons à faire le bon choix !

Le prêt doit être à la hauteur de vos moyens. 
De manière générale, on estime que les charges de votre crédit ne doivent pas dépasser 35% du montant total de vos revenus. 
Vous devez faire un de Fonds Propres afin de payer les différents frais de notaires, d’enregistrement au cadastre, … (entre 12 et 17% du prix d’achat).
Le taux d’intérêt d’un prêt est calculé en fonction de la durée du crédit, du profil de l’emprunteur, des taux du marché, etc. 
Le prêt hypothécaire est généralement remboursé sur une durée de 10 à 30 ans. Plus la durée est courte, plus le taux du crédit hypothécaire est bas.

Quel est le meilleur montage pour optimiser votre projet ?

Que ce soit pour votre habitation propre, votre seconde résidence ou encore un bien de rapport, une nouvelle construction ou une rénovation, en Belgique ou à l’étranger, votre emprunt doit être adapté à votre projet.

Deux types de crédit s’offrent à vous ! Le crédit immobilier classique et le crédit à terme fixe avec ses nombreuses variantes.

1. Le crédit hypothécaire classique :

Il s’agit du crédit logement le plus courant. Vous empruntez un montant déterminé et chaque mois, vous remboursez une somme constituée d’une partie du capital à rembourser, augmentée des intérêts dus. Le taux d’intérêt et la durée sont convenus à l’avance.

2. Le crédit à terme fixe :

Par ce type de crédit, vous financez votre projet. Pendant toute la durée du crédit, vous ne payez que les intérêts.
Le crédit sera remboursé intégralement au terme du crédit ou par tranches anticipées.
Attention car au terme du crédit, il faudra rembourser le montant emprunté.

Au terme du crédit, il faudra rembourser le montant emprunté. Voici les différentes manières de reconstituer le capital à rembourser :

Les assurances pension :

Lorsque votre contrat d’assurance arrive à terme, vous pouvez vous l’utiliser pour rembourser votre crédit. Il faudra cependant vérifier que les montants soient suffisants.
Il est important de connaître les modalités de vos contrats d’assurance, car certaines compagnies permettent de récupérer votre épargne avant son terme et sans trop de frais.

Vos épargnes personnelles, vos investissements, un héritage :

Les dividendes ou les réserves de liquidation versées par votre société :

Si votre société réalise des bénéfices, vous pouvez utiliser ces bénéfices transformés en dividendes ou en réserves de liquidations pour rembourser votre crédit.

Crédit hypothécaire classique


Crédit pont


Crédit bullet

Crédit bullet combiné à l'assurance-pension


Crédit dividende

Parce que vous êtes unique, nous vous présentons et mettons en place les méthodes les plus adaptées à votre situation personnelle !